Comparateur de crédits hypothécaire

Comparez gratuitement les meilleurs prêts du moment

Vous êtes :

Je compare ICI

Prêt hypothécaire : les avantages et inconvénients

Avantages du crédit hypothécaire
Inconvénients du crédit hypothécaire

Avantages du crédit hypothécaire

Le prêt hypothécaire pour financer tous vos projets

Le crédit hypothécaire n’est pas un crédit affecté et peut être utilisé pour financer n’importe quel projet, comme :

  • Nouvel achat immobilier
  • Rénovation
  • Achat d’une voiture
  • Voyage
  • Reconversion professionnelle

Vous pouvez l’utiliser pour plusieurs dépenses, sans justificatif. Il est aussi utile si vous avez un besoin urgent de liquidités (payer une maison de retraite, rembourser une dette…).

Un taux d’emprunt avantageux

Le prêt hypothécaire est considéré comme un crédit immobilier. De ce fait, les taux d’intérêts sont beaucoup plus faibles que pour un prêt consommation classique. L’emprunteur y est gagnant.

Un prêt plus facile d’accès

Le prêt hypothécaire est accessible à tous les propriétaires. Comme pour les autres crédits, il importe d’être en capacité de rembourser et il faut monter un dossier de demande de prêt bancaire.

Cependant, la garantie hypothèque rassure les banques et permet d’obtenir le prêt plus facilement. Contrairement aux prêts immobiliers, il n’est pas nécessaire d’avoir un apport personnel.

Pour les seniors, le crédit hypothécaire cautionné permet même d’obtenir un crédit en cas de refus d’assurance.

Le crédit hypothécaire est encadré par la loi

En France, l’hypothèque et le crédit sont extrêmement encadrés par la loi (Code Civil et code de la consommation) pour protéger l’emprunteur et le créancier.
L’hypothèque est un acte authentique signé chez un notaire, ce qui lui confère une valeur juridique.

Inconvénients du crédit hypothécaire

Des frais à prévoir

Placer une maison en hypothèque n’est pas gratuit. Il faut payer des frais de notaire (émoluments, droits d’enregistrement, taxe de publicité foncière et contribution de sûreté immobilière). Ainsi, pour un prêt hypothécaire de 100 000 €, l’emprunteur devra débourser plus de 1 500 €.

En cas de remboursement anticipé du crédit hypothécaire, il faudra faire lever l’hypothèque par un notaire. La mainlevée d’hypothèque implique encore des frais, près de 600 € pour un crédit de 10 000 €.

Un montant emprunté limité

Le capital emprunté dépend de certains critères :

  • La valeur du bien immobilier hypothéqué
  • Le ratio hypothécaire (pourcentage de la valeur que la banque accepte de prêter)
  • La localisation du bien
  • La capacité d’emprunt (revenus, charges, contrat de travail…)
  • Le fait pour le bien d’être entièrement remboursé ou non

Le montant emprunté varie beaucoup, entre 30 % et 80 % de la valeur du bâtiment. De ce fait, la somme disponible pour l’emprunteur peut être décevante. Ainsi, avec un bien immobilier de 200 000 €, il est possible d’emprunter de 40 000 à 160 000 €.

Non-remboursement et saisie immobilière

Comme tous les prêts, un crédit hypothécaire est un engagement à ne pas prendre à la légère car il doit obligatoirement être remboursé.

Si vous ne pouvez plus payer, le bien immobilier est saisi et vendu aux enchères pour rembourser le créancier. Heureusement, la saisie immobilière n’intervient qu’en dernier recours. Une solution à l’amiable est toujours favorisée et l’assurance emprunteur peut prendre le relais (décès, invalidité…).



Cet article a-t-il été utile ?

L’avis des internautes :