Comparez + de 500 assurances VSP

Jusqu’à 400€ d’économie pour des garanties identiques !

Je souhaite assurer :

Je compare ICI

Assurance VSP pour un jeune conducteur

La voiture sans permis pour les jeunes conducteurs
Fonctionnement du permis AM
Choisir une assurance vsp pour un jeune conducteur
Comparer les assurances jeune conducteur vsp pour économiser

La voiture sans permis pour les jeunes conducteurs

Le permis VSP est ouvert à un public très large en matière d’âge. Dès 14 ans, il est possible de conduire une voiture sans permis. Être jeune conducteur VSP nécessite d’avoir le permis AM, l’héritier du BSR.

Il est scrupuleusement encadré par les écoles de conduite et délivré après 7 heures de formation. Le permis AM autorise la conduite pour les jeunes conducteurs d’un quadricycle à moteur (puissance de 4 kW), d’une voiture sans permis ou d’un quad dont la puissance n’est pas supérieure à 50 cm3. A l’issue de la formation, le permis AM est délivré sous la forme d’une attestation. Ce document officiel est à présenter en cas de contrôle routier.

Fonctionnement du permis AM

Le permis AM est accessible aux jeunes de conducteurs à partir de 14 ans. Pour cela, l’inscription dans une auto-école est la première démarche à effectuer.

Le permis jeune conducteur VSP est composé de deux épreuves :

  • Une épreuve théorique

  • Une épreuve pratique

Beaucoup plus complet que le BSR, le permis AM jeune conducteur est composé de 7 heures de formation au total.

Une fois cette formation validée par l’auto-école, le jeune conducteur devra effectuer une demande auprès de la préfecture dont il dépend. Pour cela, le jeune conducteur de VSP devra scrupuleusement compléter le Cerfa 02 (n° 14866*01 - Demande de permis de conduire) en l’accompagnant de ces documents justificatifs :

  • L’attestation de formation délivrée par l’école de conduite
  • Un justificatif de recensement, à défaut l’attestation à la journée défense et citoyenneté
  • Un justificatif d’identité

Tout dossier incomplet sera retourné au jeune conducteur. S’il est complet, la préfecture sera en mesure d’imprimer et d’envoyer le permis AM au jeune conducteur. Avec ce document, le jeune conducteur de VSP sera en règle pour conduire sa voiture sans permis.

Choisir une assurance VSP pour un jeune conducteur

Le choix de l’assurance auto VSP pour un jeune conducteur dépend de sa voiture sans permis (son ancienneté notamment) et du budget que ce dernier peut allouer à son assurance. Trois formules seront proposées par la plupart des compagnies :

1- L’assurance VSP jeune conducteur au tiers

L’assurance au tiers pour une voiture sans permis est le minimum légal à avoir pour pouvoir circuler sur les routes. Ce tiers assure la responsabilité civile du conducteur. Avec cette protection, le jeune conducteur de VSP est couvert en cas de dommage causé par un tiers. Par contre, l’assurance VSP jeune conducteur au tiers ne couvrira pas le conducteur s’il est responsable de l’accident ou du sinistre. Pour des voitures sans permis plutôt ancienne, avec un kilométrage élevé, une formule au tiers est suffisante. Cette formule reste la moins chère des assurances VSP.

2- L’assurance VSP jeune conducteur au tiers plus (intermédiaire)

L’assurance au tiers plus reste une formule intermédiaire comprenant, pour la VSP et son jeune conducteur, la responsabilité civile ainsi que d’autres garanties comme celles contre le bris de glace, le vol ou encore l’assistance. Ces garanties supplémentaires varient en fonction des compagnies d’assurance auto. Le choix de cette assurance reste très judicieux puisqu’elle propose un tarif moyen avec des garanties plutôt étendues : un bon compromis pour les voitures sans permis.

3- L’assurance VSP jeune conducteur tous risques

Le tous risques pour une voiture sans permis reste la formule d’assurance jeune conducteur la plus complète et la plus protectrice. Opter pour une formule tous risques permet d’être protégé en cas de dommage causé par un tiers ou par l’assuré (en échange d’une franchise pour ce dernier cas). Quelle que soit la responsabilité engagée, l’assurance auto VSP tous risques indemnisera le jeune conducteur. Cette formule est généralement plébiscitée par les jeunes conducteurs ayant une voiture sans permis neuve ou ayant de la valeur. Outre la garantie dommages tous accidents, la formule VSP tous risques comprend d’autres garanties comme le bris de glace, l’assistance panne et accident, le vol et tentative de vol, la garantie incendie et attentat et bien d’autres encore.

Comparer les assurances jeune conducteur VSP pour économiser

Pour gagner du temps et faire des économies, le jeune conducteur à la possibilité de comparer gratuitement les assurances VSP en ligne.

Comparer les assurances voitures sans permis permet d’obtenir plusieurs devis en un temps record. Un outil précieux pour trouver la meilleure assurance VSP, au meilleur tarif et avec les meilleures garanties. Les jeunes conducteurs ont généralement un budget limité, faire des économies est une obligation pour gérer leurs dépenses.

Quel-Assureur.com a intégré les offres d’assurance VSP des meilleures compagnies dans son comparateur, pour permettre d’assurer au mieux les jeunes conducteurs. Des offres sur-mesure consultables sous forme de devis pour répondre concrètement aux besoins des conducteurs novices.



Cet article a-t-il été utile ?

L'avis des internautes :

  • Gaêtan, le 10 novembre

    Est-il possible d’ajouter un conducteur secondaire sur une assurance auto sur ma voiture sans permis ?

    Ma conjointe, n’a pas le permis de conduire mais a son BSR donc je souhaiterais l’ajouter comme conducteur secondaire.

  • Alain, le 17 octobre

    Mon fils me parle de voiture sans permis à 16 ans, est-ce bien vrai cette histoire de pouvoir conduire une VSP aussi jeune.

    Si c’est exact, je préfère le savoir dans une voiture sans permis, plus sécurisé qu’un simple scooter. Des gens sont-ils informés de cela ici ?

L’avis des internautes :