Comparez + de 3000 contrats d’assurances auto

Jusqu’à 400€ d’économies pour des garanties identiques !

Je souhaite assurer :

Je compare ICI

Assurer un véhicule non assuré depuis longtemps

Voiture immobilisée et conducteur non assuré depuis longtemps
Surprimes et majorations applicables
Minimiser les surtaxes sur la prime d’assurance auto
Comparer les assurances auto
Questions / réponses

 
Une voiture immobilisée et non assurée depuis longtemps ne constitue pas un réel problème en matière d’assurance auto. Une voiture peut trouver rapidement une assurance auto même si cette dernière n’a pas été assurée pendant longtemps.

Notons tout de même qu’en vertu de l’article L. 211-1 du code des assurances une voiture doit obligatoirement être assurée.

Cependant, quand une voiture n’a pas été assurée depuis longtemps et que le conducteur n’a, lui non plus, pas été assuré depuis longtemps, des solutions existent.

Voiture immobilisée et conducteur non assuré depuis longtemps

Les conducteurs n’ayant pas été assurés depuis 3 ans ou plus ont tendance à croire qu’il sera difficile de trouver une assurance auto. Or, il n’est pas difficile de trouver une assurance auto pour un conducteur ou une voiture non assurée depuis longtemps. Seule la tarification sera plus onéreuse que pour une voiture et un conducteur qui a toujours été assuré.

Les voitures non assurées depuis longtemps ont pour autant roulé auparavant. De nombreux conducteurs ayant connu une interruption d’assurance sont en réalité de bons conducteurs, responsables. Néanmoins, dans cette situation, une surprime est applicable les trois premières années d’assurance.

L’évolution des surprimes pour une voiture non assurée depuis longtemps et son conducteur sont semblables à celles appliquées à un jeune conducteur. Le coefficient bonus-malus démarrera alors à 0 soit un CRM de 1.

Surprimes et majorations applicables

Compte tenu des surprimes, la prime d’assurance auto sera doublée pour une voiture et son conducteur non assurés depuis longtemps. Voici comment la surprime décline au fil des années :

Surprimes et majorations applicables pour un conducteur pas assurée depuis longtemps
Année de conduite CRM Surprimes appliquées
1er année sans accident 100% de majoration 1
2ème année sans accident 50% de majoration 0,95
3ème année sans accident 25% de majoration 0,9
4ème année sans accident Plus de surprime 0,85

A compter de la quatrième année sans accident, la voiture non assurée depuis longtemps retrouvera ainsi un régime de tarification de prime d’assurance auto traditionnelle.

Minimiser les surtaxes sur la prime d’assurance auto

Si les surprimes sont appliquées par tous les assureurs, il existe pourtant des astuces pour réduire la note. Assurer sa voiture représente tout de même 6% du budget des français. Il s’agit alors d’effectuer des économies en suivant ces 5 conseils :

  1. Comparer les offres et faites jouer la concurrence
  2. Choisir une assurance au tiers, cette formule restera toujours la moins chère
  3. Les devis du comparateur peuvent permettre de faire jouer la concurrence en les présentant aux compagnies des offres intéressantes
  4. Négocier les franchises à la hausse permet de négocier la prime à la baisse
  5. Sécuriser la voiture avec des accessoires homologués (alarme, bloque volant...) avec facture à l’appui permet de négocier les cotisations.

Comparer les assurances auto

Comparer les assurances auto est le meilleur moyen d’accéder aux offres les moins chères du marché pour une voiture qui n’a pas été assurée depuis longtemps. Pour éviter les pièges des propositions trop alléchantes, quelques points sont à analyser avec précision sur les devis : Le prix des franchises et les exclusions.

Si toutefois aucun assureur ne souhaite assurer la voiture qui n’a pas été assurée depuis longtemps, les conducteurs ont encore une solution, faire appel au BCT.

Le Bureau Central de Tarification (BCT) est un organisme qui peut contraindre un assureur à assurer une voiture qui n’a pas été assurée depuis longtemps.

Questions / réponses :

Voiture non assurée depuis plus de 6 mois : Est-ce un problème ?

Quelle que soit la raison de l’interruption d’assurance, un véhicule non assuré depuis plus de 3 mois représente déjà une situation délicate aux yeux des assureurs. Dès lors, si la situation perdure 6 mois ou plus, la confiance des assureurs est encore moindre.

 

Pour un véhicule non assuré depuis plus de 3 mois, ou non assuré de plus de 6 mois, le conducteur ne peut pas présenter de références de non incident. Ainsi, sans suivi sur ces périodes d’interruption, il n’est pas simple de juger des risques que représente le conducteur.

Sans assurance auto depuis 3 ans : Quelle conséquence ?

La conséquence principale pour un conducteur dont l’assurance est interrompue depuis trois ans est de revenir au statut de conducteur novice.

 

Ce statut de jeune conducteur est synonyme de surprime appliquée sur les 3 premières années. Une fois la période probatoire passée, le conducteur verra sa prime d’assurance auto diminuée



Cet article a-t-il été utile ?

L’avis des internautes :