Comparez + de 3000 contrats d’assurances auto

Jusqu’à 400€ d’économies pour des garanties identiques !

Je souhaite assurer :

Je compare ICI

Assurance auto après suspension de permis pour alcoolémie

Comprendre la suspension de permis pour alcoolémie
Les conséquences d’une suspension de permis sur le prix de l’assurance
Que faut-il déclarer à l’assurance après une suspension de permis ?
S’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie
Rappel de la réglementation de l’alcool au volant

Comprendre la suspension de permis pour alcoolémie

La suspension de permis est relative à un retrait de permis temporaire. Le plus souvent, elle est identifiée comme suspension administrative de permis. Dans diverses situations, la suspension de permis de conduire peut-être prononcée par le préfet de façon immédiate. Ces situations sont corrélées à des infractions graves, telles :

  • Conduire sous état d’ivresse
  • Conduire sous l’effet de stupéfiants
  • Être en excès de vitesse de 40 kilomètres heure ou plus
  • Etc

Dans ces cas, la suspension qui est prononcée par un juge est identifiée comme une suspension judiciaire. La suspension peut être de 5 ans, ou de 10 ans dans le cadre d’une récidive.

Les durées de suspension selon les autorités :

  • Prononcé par le préfet

    Elle ne peut excéder 6 mois.

  • Prononcé par un juge

    Elle ne peut excéder 5 ans et 10 ans dans le cas d’une récidive.

Une suspension de permis qu’elle soit administrative ou judiciaire n’oblige pas le conducteur à repasser le permis de conduire contrairement à l’annulation de permis.

Les conséquences d’une suspension de permis sur le prix de l’assurance

La conséquence directe d’une suspension de permis est la surprime sur les cotisations d’assurance. En effet, compte tenu du risque que représente un conducteur résilié pour alcoolémie, les cotisations seront majorées.

Cette majoration n’est pas semblable d’une assurance auto à une autre. Ci-dessous un tableau des surprimes moyennes appliquées dans le domaine de l’assurance automobile.

Prix de l’assurance auto avant et après une suspension du permis de conduire
Durée suspension de permis Surprime applicable Prix avant suspension Prix après suspension
Suspension entre 2 et 6 mois 50,00% 100 € 150 €
Suspension de plus de 6 mois 100,00% 100 € 200 €

La meilleure solution pour réduire la surprime est de passer par des assurances spécialisées. Vous pouvez en comparer plusieurs via notre comparateur.

Que faut-il déclarer à l’assurance après une suspension de permis ?

Toute nouvelle situation doit être déclarée à son assurance auto. La suspension de permis étant une nouvelle situation, il est impératif de prévenir son assurance auto dans un délais de 15 jours.

La déclaration de suspension de permis doit faire l’objet d’un courrier (avec accusé de réception) envoyé à l’assureur. Le courrier doit mentionner le motif de la suspension, soit l’alcoolémie. Qu’il s’agisse d’une suspension judiciaire ou administrative, les démarches sont semblables.

S’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie

Après une suspension de permis pour alcoolémie, l’assureur résilie le contrat dans 95% des cas. Il s’agit alors de retrouver une assurance auto résilié rapidement pour répondre aux exigences de la loi une fois le permis récupéré.

A savoir : L’omission d’une déclaration de suspension de permis pour alcoolémie à l’assurance est considérée comme une fraude à l’assurance auto. Si l’assureur s’en rend compte, le contrat d’assurance en cours devient caduc.

Plusieurs solutions s’offrent aux conducteurs résiliés :

  • Faire appel à un courtier en assurance auto
  • Louer une voiture, auquel cas, c’est l’agence de location qui assurera le véhicule
  • Comparer les assurances auto pour conducteur résilié

Opter pour la troisième solution permet aux conducteurs d’accéder à un service simple, gratuit et sans engagement. Comparer de nombreuses offres pour résilier permet d ’obtenir une offre d’assurance auto alliant garantie et prix.

Rappel à la loi : la conduite sans assurance auto reste pénalisée par une amende de 3750€ et une confiscation du véhicule.

Astuce pour réduire sa facture d’assurance !

Comparez gratuitement +3000 assurances pour résiliés. En 2 min,
vous allez trouver l’assurance avec le meilleur rapport garantie / prix.

  • SIMPLE
  • RAPIDE
  • 100% GRATUIT
  • SANS ENGAGEMENT

Comparez les assurances

Rappel de la réglementation de l’alcool au volant

Pour un jeune conducteur

  • > 0,2 g/l
    dans le sang

    6
    point

    135€

    Perte du permis pour un jeune conducteur

Pour les autres conducteurs

  • > 0,5 g/l
    dans le sang

    0
    point

    Aucun infraction.

  • =< 0,5 g/l
    dans le sang

    6
    points

    135€ d’amende.

    Suspension du permis (jusqu’à 3 ans)

  • entre 0,5 et 0,8 g/l
    dans le sang

    6
    points

    135€ d’amende.

    Tribunal et suspension du permis (jusqu’à 3 ans)

  • < 0,8 g/l
    dans le sang

    6
    points

    4 500€ d’amende.

    Suspension (jusqu’à 3 ans) ou annulation du permis



Cet article a-t-il été utile ?

L’avis des internautes :